Humeurs

Vis ma vie dans un supermarché

Ce weekend j’ai travaillé, comme tous les weekends depuis février quand je n’ai pas les enfants. J’étais en charge des fruits et legumes. En voyant tous ces gens passer près de moi sans un regard, sans un bonjour j’ai bien remarqué que je n’existais pas pour eux. J’étais transparente. Tout ce qui comptait c’est qu’il y ait des tomates pour le repas du soir. Si les tomates avaient manqué, là, ils auraient su où me trouver, parce que là, j’aurais été la cause du changement de menu.

Ils ne pensent pas au reste. Ils ne pensent pas à tous ces gens qui bossent comme des acharnés pour que tout soit en place lors de leur visite. Hier en faisant mon réassort je pensais à tout ça. J’écrivais cet article dans ma tête et j’avais envie de retranscrire une journée dans la peau de la personne qui est en charge des fruits et légumes, de celle qui est à la caisse, de la responsable, de celle qui est en charge de la boulangerie. Parce que travailler dans un supermarché ne se limite pas à scanner quelques produits et de sourire.

Tu veux savoir à quoi ça ressemble ? Ferme les yeux imagine toi (Les vrais auront la référence)

Je vais parler au féminin parce que où je bosse, il y a essentiellement des femmes. Cet article sera très long, pardon. Merci et bravo à toi si tu arrives au bout..

La responsable de magasin

En général, elle est là toute la journée. Hier elle commençait à midi.
Le temps presse, il faut faire la commande des fruits et légumes pour le lendemain, parce que oui, tous les jours avant 6 heures du matin il y a des palettes de fruits et légumes frais qui arrivent.
La commande doit être faite avant 13 heures.

Il y a toujours un seul responsable en magasin en général. Toute décision doit passer par elle. On est tous dotés d’une oreillette pour communiquer.
Pendant sa commande et jusqu’à 19 heures elle entendra dans son oreille :

  • Il y a une dame qui est revenu avec de la mozzarella qui n’est plus bonne, elle peut changer ?
  • Les cartes Playstation ne passent pas, je fais quoi ?
  • Une dame a cassé une bouteille de vin par terre, est ce que quelqu’un peut venir ramasser ?
  • La machine à cigarettes ne fonctionne plus, quelqu’un peut venir ?
  • Quelqu’un peut venir en caisse pour prendre le surplus d’argent ?
  • On a oublié de décompter un bon de réduction de 1€, je peux rembourser ?
  • J’ai fini dans 10 minutes je peux compter ma caisse ?
  • J’ai fini de compter ma caisse tu peux vérifier ?
  • Une dame cherche des lentilles, on en a ?
  • J’ai fini ce que je devais faire, je fais quoi maintenant ?
  • Il y a un enfant qui a fait pipi dans un rayon (real story, c’est moi qui ait nettoyé)

Sa commande finie, elle doit se charger du côté administratif du magasin. Un livreur qui passe avec un chargement, la caisse qui a besoin de liquide…
Elle doit aussi tout tenir à l’oeil, savoir qui fait quoi mais surtout savoir ce qu’il y a à faire et envoyer la personne adéquate le faire.

En tant que responsable il faut aussi gérer les absences, une personne qui appelle en disant qu’elle ne vient pas, or qu’elle tenait la deuxième caisse c’est assez problématique. Il faut appeler d’autres personnes lors de leur jour de congé, voir si ils savent venir, gérer le stress.

La responsable gère aussi les rayons un peu plus complexes. La viande est réapprovisionné par elle, les machines à cigarettes, le rayon des alcools. Veiller à ce que tout soit correctement fait pour la fermeture. Tout repose sur elle.

La chef de rayon fruits / légumes

Elle commence à 6h30 du matin, tous les jours. (Il faut savoir que chez nous, cette super nana à une soixantaine d’années.) Elle termine en général vers 15 heures. Le weekend (chaque jour) il y a entre 2 et 3 palettes de fruits et légumes. Elle commence par aller les chercher à l’arrière avec une transpalette pour les ramener dans le magasin. Elle va aussi chercher l’ancien stock pour remplir les rayons avec celui-ci en premier.

Imagine-toi, un bac de légumes pèse +- 20 kg. Ne parlons pas des pommes de terres, dans un bac il y a 6 paquets de 2,5kg ou de 5 kg. Sur une palette il y a une cinquantaine de bacs à porter.

Il faut se dépêcher de tout remplir, de vider les palettes, de tout ranger, de tout stocker avant 8 heures. Heure d’ouverture du magasin.

Avant midi, il faut créer une liste de tout ce qui reste en stock pour que la responsable puisse faire la commande. Elle aussi a une oreillette.

  • Tu veux pas aller à la caisse, il y a une bouteille de vin qui est tombée, tu peux nettoyer ?
  • Tu veux pas aller voir à la machine à Cigarettes stp ?
  • Est ce que tu peux me donner le prix des carottes en vrac ?
  • Tu peux aller chercher le surplus d’argent et le ramener au bureau ?

J’ai géré les fruits et légumes hier de 13 heures à 19 heures. Le dimanche est le jour avec la plus grosse affluence dans le magasin. Tout doit toujours être plein. Hors de question d’aller chercher petit bac par petit bac.

On prends un chariot, on mets une dizaine de bacs dessus et on va dans le magasin voir si on peut approvisionner le rayon. Le dimanche, on sait toujours réapprovisionner. Ce qui fait que tu passes ton temps à soulever des bacs pour les placer sur le chariot, tirer ce chariot vers le magasin, soulever les bac jusqu’à l’emplacement, vider le bac. Tu vas à l’arrière du magasin ranger les bacs vides. Tu retournes dans ta réserve, tu soulèves les bacs pour les ramener au magasin… Et ainsi de suite.

Autant te dire qu’en fin de journée, quand je rentre, je suis bloquée du dos. Entre les kilos portés à bout de bras et les kilomètres de marche de l’avant vers l’arrière du magasin.

La chef de rayon boulangerie

Elle aussi, arrive à 6h30 et elle aussi doit se dépêcher, pour l’ouverture du magasin il faut que tout le rayon soit plein. Elle est seule à travailler et à gérer ce rayon.

Tout est cuit sur place, petits pains, viennoiseries, baguettes, pains. Dès 6h30 elle se retrouve donc dans son atelier entourée de fours à monter descendre toute la journée pour approvisionner ses rayons.

Elle termine en général vers 17 heures. Elle gère la commande de pains à cuire mais aussi de la boulangerie industrielle et des gâteaux. De 6h30 à 17h elle ne fait que cuire, approvisionner, cuire, approvisionner.
Malgré ça, il y a toujours quelqu’un qui arrive 15 minutes avant la fermeture « Ooooh il y a plus de pain ?! »

Les caissières / Réassortisseuses

Il n’y a qu’une seule caisse qui reste ouverte toute la journée. Les autres doivent ouvrir quand il y a trop de monde.

La caissière qui est à la première caisse ne bouge pas de la de sa journée. Elle doit gérer l’ouvertures des autres caisses en appelant à l’oreillette, tenir sa caisse, gérer les clients. Parce que comme elle est la seule à rester ouverte, c’est souvent elle qui reçoit les clients mécontents parce que un bon n’est pas passé ou autre. C’est aussi elle qui gère l’accueil (loto, jeux de hasard,…).

Là aussi, il faut un peu imaginer tout ce qu’elle porte dans une journée. (On dit qu’une caissière porte l’équivalant d’un éléphant par jour) Toi quand tu vas au magasin et que tu ressors avec tes sacs trop lourds… Tu te rends compte que c’est lourd. Imagine que elle, de 8h à 19h elle porte, pousse, tire toutes ces courses x le nombre de clients sur une journée. Packs d’eau, litière,… Imagine le nombre de fois où elle dit bonjour et le nombre de fois où on ne lui répond même pas…

La réassortisseuse, elle, doit remplir les rayons entre deux caisses. Certains, surtout les garçons cette fois doivent gérer les charrettes dehors. Ils doivent gérer l’endroit où s’accumulent les vidanges. Gérer les boissons, réapprovisionner le lait.

Il y aussi un gros boulot à faire chaque jour, les dates.
En général quand c’est moi qui m’en charge, je commence vers 13 heures et je finis vers 16 heures. Pendant 3 heures je prends chaque produit dans mes mains et je vérifie les dates de péremption.
Il faut sortir les produits du jour même et coller une réduction sur les produits qui périment les jours suivant. Ensuite, il faut scanner tout ce qu’on a sorti des rayons pour les rentrer dans les « pertes ».

Chaque jour, il faut aussi nettoyer la machine à presser les oranges en fin de journée, la machine à café et l’entièreté de la boulangerie. Nettoyage des vitres, brosser et ramasser les miettes, tout y passe.

6 jours sur 7

Tout ça, c’est chaque jour. Heureusement je n’y travaille qu’un weekend sur deux. Ce weekend là en général je ne prévoit rien d’autre parce que en rentrant à la maison je suis lésivée et mon dos me dit clairement merde. Le lundi, je suis courbaturée comme si j’avais fait du sport à la salle.
Sur une journée complète il faut aussi se dire qu’on a une demi heure de pause, parfois une heure. En dehors de ça, pas question d’aller 5 minutes sur le téléphone ou de faire autre chose pour s’aérer l’esprit, il y a toujours du travail.

Avec tout ça il faut aussi supporter les petites remarques des gens. Il y a quelques semaines j’ai failli pleurer des nerfs parce que un monsieur me demandait un sachet pour son pain. Dit comme ça c’est con mais la manière dont il m’a abordé était tellement agressive que ce jour là, j’ai eu du mal à supporter. « Il y a pas de sachets pour le pain !!? » tout en tenant sa baguette à bout de bras. Me regardant comme si j’étais la dernière des merdes.
En temps normal, si on me le demande gentiment je vais chercher le sac parce que c’est mon rôle et je prends même du plaisir à aider. Mais c’est pas parce que je porte un t-shirt de l’enseigne que je suis à la disposition des gens.

Heureusement, il y a beaucoup plus de clients gentils et sympa sur une journée. Ce genre de personnes qui te sortent un petit « courage » en souriant, ce genre de personnes qui te font comprendre qu’ils savent ce que tu fais, qu’ils se rendent compte des choses. Ces gens qui te parlent et te demandent comment tu vas. Ou alors ceux qui se confient parce que tu es la seule personne à qui ils parleront aujourd’hui.

J’aime aller travailler là-bas. Souvent je regarde celles qui sont là depuis plus de 15, 20 ans et je les admire. Moi en un weekend je suis ko mais elles tiennent le coup. La prochaine fois qu’il n’y a pas de pain à 18 heures, penses à la personne qui gère tout ça. Pareil pour les tomates…

Si tu es arrivé(e) au bout… big up à toi <3 Tu remarqueras que j’ai essayé d’égayer le tout avec des Gif. Ça m’étonneras toujours autant de trouver des gif pour tout…

Si tu veux retrouver cet article facilement, épingle le sur Pinterest !

3 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :