Lifestyle

L’importance du don

La semaine passé, j’ai enfin passé le cap ! J’ai été donner mon sang pour la première fois. J’ai toujours trouvé ça important de donner.

Stop. Petite pause dans cet article, j’ai une chanson en tête et je vais aussi te la mettre en tête. Ne me déteste pas Ne me remercie pas <3

Référence de vieux. I know. Don’t judge me. « Donnez do-do-donnez donnez donnez moiiiii, donnez do-do-donnez Dieu vous le rendra »

Cette parenthèse étant faite, j’ai toujours trouvé ça important de donner. Même un peu. J’apprends a mes enfants qu’il y a toujours des personnes dans le besoin ou qui sont moins bien lotis que nous. Je leur apprend donc à donner à leur niveau. Je n’ai pas assez de finances pour faire des dons d’argent puis je ne sais pas trop ou ça va.

Le don de sang ça se passe comment ?

J’ai donc pris la décision d’aller donner mon sang. En vrai, tout est fait pour te faciliter la vie. Sur le site de la croix rouge, ils te donnent toutes les informations dont tu as besoin et les points de collecte près de chez toi.

Il y a des points provisoires qui bougent dans toutes les communes puis tu as aussi les endroits ou tu peux te rendre toute l’année.

J’ai été à l’hôpital Erasme pour mon don. J’ai été accueillie chaleureusement. La dame m’a d’abord demandé de remplir un questionnaire. Antécédents médicaux, comportements à risque, etc. Ensuite j’ai été reçue par un docteur qui m’a fait boire une petite bouteille d’eau en entendant que je ne m’étais pas hydratée plus que ça la journée. Elle a vérifié le formulaire avec moi puis m’a donné une plaquettes de gélules de fer. Oui parce que quand tu donnes ton sang, tu perds fatalement une bonne quantité de fer. Pour éviter toute carence, le fer est à prendre pendant une dizaine de jours.

Après ça, j’ai été dans la salle de prélèvements. Je me suis posée, une infirmière m’a piquée oui, j’ai fermé les yeux et j’ai flippé ma race. non, je n’en parlerai pas, je suis une warrior et le sang s’est mis à couler. Pendant le don, il faut presser un petit coeur en mousse dans sa main et comme c’était la première fois il fallait contracter les abdos et les jambes à intervalle régulier.

5 minutes !

Quand après quelques minutes la poche était pleine et que la machine à bipé, je me suis dit qu’ils allaient changer la poche… Mais non ! C’était bel et bien fini. On ne peut se faire prélever que 500 ml de sang tous les trimestres. 5 minutes… pour sauver 3 vies. On va dire 30 minutes tout au plus en comptant le don en lui même, le passage chez le médecin, le petit moment de repos après.

Donner son sang à Bruxelles

J’étais tellement fière et heureuse après. C’est peut-être un peu égoïste dans le fond, c’était un peu ma BA à moi. Depuis ce jour, je me dis que là, en ce moment quelqu’un peut avoir un accident et peut-être sera t-il sauvé par ce petit don. C’est fou.

J’étais accompagnée d’une amie, elle aussi a essayé de donner son sang mais malheureusement ça n’a pas fonctionné. Le sang ne coulait pas assez vite… Il ne faut malgré tout pas se décourager, les infirmières nous ont assurées que ça ne voulait rien dire et qu’elle pouvait retenter le coup. Il fallait surtout qu’elle boive bien avant d’y aller.

Je me suis relevée après, j’avais quelques vertiges mais rien d’insupportable. J’étais aussi fort fatiguée les deux jours qui suivaient mais rien de ouf non plus.

Donner son sang à Bruxelles

Ça c’est l’état des réserves en ce moment en Belgique. Il y a eu un appel aux dons le 25 avril dernier car les réserves étaient critiques. Depuis, ça a déjà bien augmenté.

Si toi aussi tu veux donner ton sang, c’est intéressant à savoir :

Si tu y vas pour la première fois, hydrate toi bien avant d’y aller. Bois beaucoup plus que d’habitude. Mange un bout aussi.

Il y a un numéro gratuit que tu peux appeler si tu as envie d’avoir des informations complémentaires : 0800 92 245

Voici le site de la croix-rouge, tu peux y rechercher un point de collecte près de chez toi : www.donneurdesang.be

Voici le lien pour accéder aux horaires de l’hôpital Erasme : www.erasme.be

Si tu veux faire le test et voir si tu peux, toi-aussi donner ton sang : Fais le test !

Tabi aussi en avait parlé ! C’est ici

Je voulais te parler du don de sang de cordon aussi mais, je pense que j’en ferais un article complet aussi. Et toi, tu as déjà donné ton sang ? Des plaquettes ou autre ?

4 commentaires

  • Tabi

    Félicitations ! 🤗
    Moi aussi, la première fois que j’ai donné, j’étais tout fier de moi.
    Y’a rien d’égoïste là dedans, c’est un geste qui sauve des vies, et puis ça ne te coûte rien, à part un peu de temps. Y’a aucune raison de ne pas le faire, sauf contre indications médicales évidemment.

    Et faut pas y renoncer juste à cause d’un échec la première fois. Moi, j’avais rien mangé non plus parce que je savais pas, et j’étais tellement stressé que j’ai eu des vertiges et qu’ils ont pas pu faire une poche complète, mais suffisamment pour qu’elle soit « utilisable » (et peut-être aussi pour ne pas m’en dégoûter et que je revienne). Depuis, j’y vais tous les 2 mois (c’est possible plus souvent pour les mecs), et ça passe comme une lettre à la poste ! 😃

    • Kassandra

      Merciiii 😃
      Oui c’est ce que je lui ai dit, de ne pas désespérer…
      Ils lui ont aussi dit qu’ils avaient réussi à avoir quelques tubes et qu’ils l’utiliseraient en labo mais pas pour faire un don.

      Je savais pas qu’un homme pouvait donner plus souvent ! 😃

    • Kassandra

      Ah bon ?
      Ben j’ai été avec une amie et bizarrement elle n’a rien reçu,
      on sait pas trop si c’est suite au questionnaire ou si c’est un oubli.
      Finalement la seule différence entre elle et moi c’est que j’ai eu 2 bébés…
      J’ai eu une plaquette complete mais j’ai dû prendre 5 comprimés à intervalle de 2 jours, donc 10 jours en tout.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :