Humeurs

Bad Mood

Pourquoi ce bad mood ? I don’t know. Ca faisais bien longtemps que je ne m’étais plus sentie comme ça.

C’est physique

Je ne sais pas si ça t’arrives aussi mais en ce moment je ne m’aime pas. Je n’aime pas mon visage, je ne me trouve pas belle habillée, je me trouve énorme, disgracieuse. Je ne supporte plus de me voir en photo. Or que en temps normal franchement il m’arrive souvent de me trouver carrément bonne et d’en jouer. N’ayons pas peur des mots. J’ai appris à m’aimer et à m’assumer et j’ai réussi. En temps normal je peux te prendre cent selfies par jour et tous les poster en storie.

Du coup de retomber dans un dégout de soi comme j’ai en ce moment c’est difficile. Surtout que je ne vois pas d’ou ça peut venir. Je n’ai pas grossi, enfin pas au point que ça modifie mon corps. J’ai juste coupé mes cheveux, j’ai fait une coupe carrée et j’avoue que je m’aimais trop avec les cheveux m’arrivant à la moitié du dos, c’est un peu léger pour être ça ?

La vie sociale

Je passe mon temps à la maison, je n’ai pas envie de voir des gens, je n’ai pas envie de parler. Or que là aussi, logiquement je passe ma vie sur WhatsApp à discuter et je suis toujours partante pour un cinéma ou un resto. Je n’ai de goût pour rien, je ne rigole plus autant, je suis plus susceptible. La bonne nouvelle dans tout ça c’est que je me réfugie un peu dans ma vie avec les enfants. Ces derniers temps j’ai tendance à m’enfermer dans un cocon avec eux. Comme si je voulais que plus rien ni personne ne nous atteigne.

Une consequence ?

Je me demande si finalement ce n’est pas inconsciemment une conséquence de ma rupture. Quand j’ai rompu tout allait bien je me suis sentie libérée, enfin c’est ce que je pensais. Je me suis coupé de tout ce qui pouvait me faire penser à lui. J’ai arrêté d’écouter ma musique habituelle parce que il l’écoutait avec moi. J’ai fuis Snapchat, c’est con mais Snap me fait penser à lui. J’ai tout banni de ma vie. Je me suis coupée du monde. Je ne pense jamais à lui. Et dès que quelque chose m’y fait penser je fais tout pour changer de pensées à la seconde même. Comme si il n’avait jamais existé et que cette période de ma vie n’avait pas existé non plus.

Je ne sais pas si ça a un lien mais si tout ce que j’enfuis pour ne pas avoir mal ressortait d’une autre façon ? Au fond je n’ai pas fait mon deuil de cette relation, je l’ai juste caché, enfuis au plus profond de moi.

Cet article ressemble fort à un auto-diagnostique de psy 😀

Bref, en gros, je ne sais pas quoi faire, je ne suis pas sûre que ça vienne de là non plus. Tout ce que je sais c’est que je ne m’aime absolument pas en ce moment, je suis pas dans la période la plus heureuse que j’ai connu et je veux que ça change… Si une psy passe par ici, help me sivouplé… 😀

Et toi, ça t’arrives parfois ? Tu penses que ça peut venir de là ? Comment tu fais pour t’en sortir dans ces cas là ?

Surmonter une rupture. Blog Belge

11 commentaires

  • Latmospherique

    Une rupture il faut la digérer et en faire le deuil.
    Enfin c’est mon avis. J’ai déjà connu ça…
    Si tu penses à lui, ça te fait quoi?
    Je te souhaite d’aller vite mieux et de t’écouter surtout.
    Grosses bises

    • Kassandra

      Je n’y pense pas, ça fait trop mal…
      C’est l’inverses de ces chagrins d’amour ou tu écoutes du Céline Dion toute la journée avec du chocolat une boite de mouchoirs. Je fuis tout ce qui touche à l’amour ou à lui, comme si cette vague de tristesse, ce manque allait me détruire et qu’il faut que je l’évite absolument.

      J’essaie… Je trouve que c’est déjà bien de mettre des mots la dessus.
      Merci beaucoup pour ton commentaire <3
      Pleins de gros bisous

  • lau

    Déjà, tu veux que ça change, donc tout n’est pas perdu. Je crois qu’il n’y a rien de mal à s’octroyer des moments « bas », on ne peut pas être tout le temps au top non plus. Haut les cœurs, tu es très jolie et tu me semble gérer ta vie tip top.

  • Apprentice poet

    Lorsqu’une relation touche vraiment à sa fin c’est simplement que nous ne sommes plus sur la même longueur d’onde, que nous visons des objectifs différents et que nous n’avons plus rien à nous apporter l’un l’autre. Soyons donc reconnaissant de l’expérience que l’on a partagé et du chemin que l’on a parcouru grâce à cette relation. Et ensuite on peut aller de l’avant en sachant que le meilleur est à venir car désormais nous en savons un peu plus sur nous-mêmes et savons ce que nous désirons expérimenter à l’avenir. 😊

    Et au sujet de l’image de soi je vais justement poster un article qui répondra peut-être à ta question.

    Je viens d’ouvrir mon blog afin de partager mes écrits et je parle du bonheur et
    du développement personnel entre autre.

    Si ça t’intéresse voici le lien : https://apprenticepoet545920409.wordpress.com/
    Je serai ravi d’avoir ton avis 😄

    • Kassandra

      Merci pour ce commentaire 🙂
      Effectivement…
      Dans les bons jours j’arrive à me dire ça. D’ailleurs je n’ai plus aucun espoir ou même envie de retourner avec lui. Je sais qu’on était pas fait pour être ensemble et comme tu me dis, je sais maintenant ce que je ne veux pas… Et ce à quoi je devrais faire attention lors de prochaines rencontres.

      Je vais aller voir ça de ce pas ! 🙂

      • Apprentice poet

        De rien avec plaisir 😊
        D’accord. C’est déjà ça, tu n’as plus qu’à faire en sorte que ces bons jours soient de plus en plus fréquent 😄 Si tu sais ce que tu veux tu as déjà fait le plus gros du travail.

        Ok merci beaucoup (:

  • Compotes et Capotes

    Ça m arrive aussi et ça m’arrive d ailleurs en ce moment . Et je sais pourquoi : depuis un an j ai zéro projet , et ne pas avoir de projet déprime . J ai pris la décision de (enfin) déménager . Bizarrement depuis que j ai ce projet je vais mieux …

    • Kassandra

      C’est clair, je crois qu’il faut des changements dans une vie, des objectifs à atteindre, des projets…
      Je change de boulot le premier aout moi… J’espère aussi que ca me boostera.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :