Humeurs

Asociale et je le vis bien

Non mais sérieusement, j’ai un vrai problème avec les gens. Ou plutôt avec le contact humain. C’est pas que je suis désagréable ou autre hein attention. Tu me parles je te réponds, je te souri pour être polie mais ça s’arrête là. Je ne me mélange pas, j’ai mes amis point barre. (Sauf exceptions évidemment… Il m’arrive quand même de me faire des connaissances parce que le feeling passe de suite, quelle bande de petits veinards)

Ce que je déteste par dessus tout ce sont ces filles… Tu vois ces filles qui te voient pour la deuxième fois dans leur vie et qui t’appelles « ma chérie » ou pire « chou » OMG mes poils se hérissent quand j’entends ça et si en plus elles s’approchent de moi pour me faire un câlin, je frise la crise d’angoisse.

Le contact avec les gens est ultra compliqué. Par sms, sur les réseaux, j’ai aucun mal à parler. Mais alors, le téléphone par exemple… Je m’obstine à expliquer à mon entourage que si ce n’est pas une question de vie ou de mort il ne faut pas m’appeler ! Un sms c’est très bien ! On vit en 2019 merde les gars faites un effort.

à lire également : Mes tocs et moi

Ca me fait penser au jour où j’étais au fond du trou, je demande à Bae de venir, il me répond ok. Mais lui, il avait pas capté que j’étais au fond du trou évidemment. Quand il est arrivé 3h plus tard, voyant que je l’attendais, que ma soeur l’attendait… « Mais pourquoi tu m’as pas appelé ! Fallait le dire que c’était urgent ! » Oops. D’ailleurs c’est simple, souvent quand j’appelle quelqu’un on me réponds avec un « oui » un peu suspicieux limite paniqué.
Puis, avant d’appeler j’essaie toujours de voir si quelqu’un peut pas appeler à ma place.

Au travail c’est pareil j’ai mon bureau à moi seule, je ne me vois pas travailler dans un open-space… Quelle horreur ! J’avais commencé à travailler dans une salle de concert ici à Bruxelles, j’ai besoin d’un second job parce que j’ai besoin de floos (expression de vieux). OMG j’ai tenu 2 fois. Trop de contact, trop de gens differents, faut se présenter toussa toussa, ça m’a trop stressé. C’est vraiment pas une façon de parler, ça me stress vraiment. Ma meilleure amie me disait l’autre jour qu’il fallait que je trouve un boulot où ils me mettraient dans une pièce isolée de tout le monde.

J’arrive pas à faire semblant, parfois c’est problématique parce que même avec les enfants je suis comme ça. J’ai jamais été de ces filles qui disent « Oooooooowwww il est trop mignoooooon » en général moi si les enfants ne sont pas de ma famille proche j’ai du mal. On doit sûrement me prendre pour une connasse la plupart du temps mais c’est la vie que j’ai choisi de mener.

Contrairement à tout ça, malheureusement pour moi j’ai envie de dire, les gens qui entrent dans mon cercle restreint y rentrent vraiment. Quand je suis attachée à quelqu’un je fais pas semblant et parfois ça peut me bouffer. Quand je t’aime pas, je suis complètement indifferente à toi mais par contre si je t’aime, je t’aime à 1000% et ça ça peut faire très mal.

Cette vidéo de Andy me fait tellement rire ! A quelques exceptions près, c’est moi…

Et toi ? Team sociale ? Team asociale ?

à lire également : 20 faits sur moi

4 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :