Humeurs

Avoir 30 ans : le bilan

Oui un bilan après même pas un mois de trentenairisme. En fait j’avais commencé un article le jour de mon anniversaire sauf que je n’ai absolument pas su quoi écrire. Le fameux syndrôme de la page blanche. Finalement aujourd’hui je n’en sais pas plus, je vais juste y aller au feeling parce que au fond ce sont ces articles là que j’aime le plus.

Féminité

Ce que je remarque surtout ce sont mes envies et mes objectifs qui ont changé tout à coup. Crise de la trentaine ?
Ne rigole pas… Mais je me suis acheté un peignoir en soie (ça y ressemble en tous cas) comme dans les séries, tu vois les femmes qui sont dans leur beaux peignoirs avec un verre de vin à la main ? Je me suis aussi acheté une montre, quelques bijoux sur Aliexpress (l’étape suivante ce sera des vrais bijoux) et je veux absolument m’acheter un sac Michael Kors.

Toutes des choses que je ne voulais pas avant. Et quand on me demande pourquoi, ma réponse est la suivante : “Parce qu’il faut que je devienne une femme. Les femmes ont ça” (on est d’accord c’est n’importe quoi)

Permis

Depuis mes 18 ans tout le monde me parle du permis. “Tu sais c’est mieux, tu seras plus indépendante, c’est la base” et moi je passais mon temps à dire que je n’en avait pas besoin. Bizarrement mes 30 ans m’ont mis un sérieux coup de boost à ce niveau ! J’ai mes cours d’auto-école pour passer ma théorie la semaine prochaine. Mon examen théorique le 14 septembre. (J’ai déjà raté 4x. oui. Donc prie pour moi.)

J’ai aussi en tête d’avoir ma voiture cette année. Après il faudra voir ce que ça donne financièrement mais idéalement cette année c’est la bonne.

Famille

J’ai écris un article il y a quelques mois qui s’intitulais “je ne veux plus d’enfants“. Ben j’ai changé d’avis.

Je rêve de me marier, si tu me suis je pense que tu le sais. Encore plus depuis que j’ai rencontré mon chéri. Oui je ne t’en ai pas encore parlé ici mais en même temps rien n’a vraiment changé, c’est toujours le même depuis 3 ans. On a traversé pas mal de tempêtes mais aujourd’hui je nous sens tellement plus fort grâce à tout ça.

L’horloge interne fait pas mal des siennes, mon fil d’actualité Instagram est passé de la télé-réalité aux bébés / mariages. Je ressens vraiment cette envie de fonder cette belle famille recomposée et d’être liée à lui.

Professionnel

J’aime mon travail et j’ai une place qui me rend fière d’aller au travail chaque jour. Ça n’a pas de prix. Par contre, depuis mon plus jeune âge j’ai toujours rêvé d’être indépendante et là, en ayant 30 ans j’ai un peu ce sentiment de me dire “c’est maintenant ou jamais”.

J’ai envie de garder mon boulot mais à côté de ça lancer ma boîte. C’est l’idée qui me manque. Ou plutôt les finances. Il y a plusieurs choses qui m’ont toujours attirées : ouvrir un tea room girly (maintenant il y en a partout… or que j’y pensais il y a longtemps je suis dégoutée), devenir wedding planner et/ou tenir une salle des fêtes pour pouvoir accueillir des mariages.

Mais, j’ai peur, ce sont des choses pour lesquelles je n’ai ni expérience, ni financement donc je pense qu’il faudrait se battre pour avoir des financements etc. C’est une idée en tous cas que j’ai envie de faire mûrir cette année.

Donc en gros, je suis heureuse et presque accomplie dans tous les domaines, ou en tous cas, je sais ou je vais. C’est plutôt pas mal pour une auto-analyse de ses 30 ans non ?

2 commentaires

  • Le Cercle Parfait

    Tu sembles vraiment plus épanouie !
    C’est agréable à lire (c’est bizarre comme phrase non ?)
    Ça va faire deux ans que j’ai trente ans.
    Ce que je remarque surtout par rapport a mes 20, c’est que j’ai de vrais amis sur qui compter.
    Et ça, ça n’a pas de prix 😍😍😍

    • Kassandra

      Vraiment oui ! Ca fait du bien d’écrire tout ça aussi, ça permet de se rendre compte qu’au final on est bien (ou pas) dans sa vie.
      C’est vrai, les amitiés ne sont vraiment pas pareilles à 20 et à 30 ans 😍😍 comme tu dis, ça n’a vraiment pas de prix

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :